Quand vous rencontrez un aveugle ...

Peut-être voudriez-vous l'aider, mais vous n'osez pas, vous ne savez comment faire, alors suivez ce guide :

  1. Ne parlez jamais à un aveugle par l'intermédiaire d'une tierce personne si vous pouvez lui parlez directement. Parlez normalement et assurez-vous qu'il sait que vous vous adressez à lui en l'appelant par son nom, en touchant son bras, ou de toute autre façon.
  2. Ne modifiez pas votre façon de parler pour éviter certains mots ou expressions tels que: "aveugle" ou "voir". En général, un aveugle n'est pas sensibilisé si l'on emploie des mots de ce genre.
  3. Offrez votre bras à un aveugle quand vous l'accompagnez. Il lui est plus facile de vous suivre en tenant votre bras, que si c'est vous qui tenez le sien pour le guider.
  4. Pour aider un aveugle à monter en auto, placez sa main sur la poignée de la porte ou, si la porte est ouverte, sur le toit de la voiture. Dites-lui si l'avant de la voiture se trouve à sa gauche ou à sa droite. Il se débrouillera ensuite tout seul.
  5. Pour entrer dans un autobus avec un aveugle, précédez-le d'un pas pour que sa main descende sur votre poignet: il pourra ainsi vous suivre. Dès que vous êtes tous les deux à l'intérieur, placez sa main sur une barre d'appui qui lui permettra de s'immobiliser.
  6. Pour indiquer un siège à un aveugle, placez sa main sur le dossier ou le bras de ce siège. Il s'assiéra ensuite tout seul.
  7. Pour aider un aveugle à monter un escalier ou à descendre, placez sa main sur la rampe dès qu'il est près des marches.
  8. Il y a deux façons d'aider un aveugle à passer par des portes tournantes. S'il préfère vous précéder, placez sa main sur le bord extérieur d'un des panneaux qui arrivent vers lui pour qu'il puisse se rendre compte de la dimension de la porte et qu'il ait le temps de se placerdans le compartiment pour suivre le mouvement des portes jusqu'à la sortie. S'il préfère vous suivre, dites-lui quand vous entrez dans l'un des compartiments de la porte pour qu'il puisse lâcher votre bras et se placer et exécuter la même manoeuvre que ci-dessus, mais après vous. Il faut éviter d'être deux dans le même compartiment.
  9. Pour prendre un escalator (escalier mécanique) avec un aveugle, prévenez-le quand vous êtes au bord, et dites-lui si cet escalier est montant ou descendant. Puis, placez sa main sur la main courante juste au moment où l'aveugle va s'engager sur l'escalier.
  10. Parlez, ne serait-ce qu'un mot, quand vous entrez dans une pièce où se trouve un aveugle. S'il ne vous connaît pas, présentez-vous, prévenez le quand vous sortez.
  11. Si vous voyer au coin d'une rue, un aveugle qui semble attendre pour traverser, demandez lui si vous pouvez l'aider. S'il accepte, attendez pour traverser que vous en ayez le droit: puis accompagnez-le sur toute la largeur de la rue et ne le quittez que lorsqu'il est sur le trottoir d'en face. S'il existe des obstacles, trous, palissades, tas de sable, travaux, poteaux indicateurs, bicyclettes, etc... sur le trottoir qu'il doit suivre, aidez-le à franchir ces endroits difficiles, ou bien, si vous êtes pressé et n'allez pas de ce côté, demandez à quelqu'un de le faire à votre place. Il est extrêmement rare que vous essuyiez un refus.
  12. Si vous faites, pour un aveugle, de la monnaie en billets de différentes valeurs, tendez-lui séparément les billets de chaque valeur en les identifiant chaque fois. Il peut distinguer lui-même les différentes pièces de monnaie.
  13. Si un aveugle vous demande une direction à suivre, indiquez-lui avec précision la distance, et s'il doit tourner à droite ou à gauche ou aller tout droit. Il serait superflu de lui indiquer des points de repère visuels qui ne lui seraient, évidement, d'aucune utilité. Si vous êtes de la police, présentez-vous comme tel quand vous approchez d'un aveugle, car il peut avoir besoin d'une aide venant de vous et qu'il n'accepterait pas d'une autre personne.
  14. Enfin, évitez surtout de témoigner à un aveugle de la pitié ou un empressement excessif. En l'accompagnant, parlez-lui comme vous le feriez avec toute autre personne. Aidez-le discrètement et n'insistez pas s'il vous dit qu'il peut se débrouiller tout seul. Les aveugles ont tous une certaine fierté et n'aiment pas qu'on leur fasse sentir leur handicap.

En conclusion, quand vous rencontrez un aveugle, renseignez-vous sur ce qu'il souhaite et donnez-lui l'information qu'il demande. Ne l'aventurez jamais seul dans un passage dangereux, même si le péril ne parait pas éminent.



Page mise à jour le 13 fév. 00
© Osele 2000